Terre d'Eludian

Terre d'Eludian est un forum de RPG fantasy.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une rencontre Elfique

Aller en bas 
AuteurMessage
Korsan Jarr'Rac
Prince Humain
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 31/10/2010
Age : 24
Localisation : Royaume des Hommes

MessageSujet: Une rencontre Elfique   Lun 1 Nov - 23:37

7e jour de la 4e semaine de l'an 20.

Korsan vagabondait dans le Palais. Il était passé dans ses appartements privés dans le but de prendre un peu d'air frais sur son balcon. De là, on pouvait avoir une vue incroyable sur la plus grande ville d'Eludian, la capitale du Royaume des Hommes, et sur son territoire. On pouvait apercevoir au loin les plaines, composées de champs et de quelques chemins et routes. Le fleuve Helonia qui traversait Kiladrios et fournissait ainsi son eau à la ville resplendissait sous les rayons du Soleil. Une brise souffla à ce moment là, participant à la décontraction du Prince. Alors qu'il commençait à se perdre dans ses pensées tout en fixant les habitants vaquer à leurs occupations, une servante entra, après avoir frappé, dans la chambre, pour ensuite s'arrêter sur le pas de la porte, tête baissée. Donner des ordres n'étaient pas dans les actions préférées de Korsan. Il se retourna, scrutant quelques secondes la femme qui se tenait là. Elle était plutôt jeune, habillée de l'un des uniformes des serviteurs royaux, elle était rouge pivoine de timidité.

"-Et bien? Parle. Que veux-tu donc?"

La servante releva la tête, bredouillant des excuses timides et confuses de manière totalement incompréhensible. Le Prince garda sa patience, il sait que ce n'est pas toujours facile de s'adresser à quelqu'un qui paraît si...important. Il apprit de la jeune femme que l'ambassadrice Elfe venait d'arriver au Palais Royal. Il congédia la servante, lui demandant au préalable de bien vouloir conduire l'Elfe aux appartements officiels pour invités pour que l'invité puisse déposer ses affaires après un long voyage, avant de l'amener dans un des salons du palais. Une fois la femme repartit, Korsan jeta un dernier coup d'œil par la fenêtre du balcon, pour ensuite sortir de ses appartements. Traversant un couloir, puis un autre, il arriva dans une salle où il y avait un canapé, deux fauteuils, une table basse et deux ou trois mobiliers de décorations. Il demanda à un des valets de bien vouloir préparer quelques mets et fruits pour l'invité. Il s'assit un moment, dans l'attente de l'arrivée de l'ambassadrice...


Dernière édition par Korsan Jarr'Rac le Sam 13 Nov - 21:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lothial Valandil
Ambassadrice Elfique
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 27/09/2010
Age : 24

MessageSujet: Re: Une rencontre Elfique   Mar 2 Nov - 0:12

Lothial était éreintée par son long voyage de Nubura jusqu'à Kiladrios.
Cette semaine avait été épuisante: tout d'abord le voyage de Niruviel, capitale elfique, à Nubura, capitale Heruben, la fête de la Reine Kiya, la chaleur du désert, puis son voyage jusqu’au beau milieu du territoire humain, ici, à Kiladrios. Elle avait cependant jouit de quelques jours de repos en compagnie d'une amie de longue date, Kiya Sauther elle même.
Elle était venue en terres humaines pour palper l’atmosphère au palais, mais aussi au sein du peuple; pour ne négliger aucun peuple, après avoir visité les Herubens, il aurait été mal vu de ne pas programmer un voyage chez les humains...

A son arrivée, elle fut accueillie par un serviteur de la maison royale, qui l’accompagna jusqu'aux appartements des invités, appartements qu'elle connaissait bien puisque c'était ici qu'elle logeait lorsqu'elle était en visite diplomatique. L'endroit était luxueux, et avait une odeur de renfermé, commune dans ce palais. Le serviteur la prévint qu'il reviendrait un peu plus tard pour la mener au prince Korsan.
Au prince Korsan? C'était bien curieux de ne pas être reçue par le Roi ou la Reine, mais peut être déléguaient ils progressivement à leur fils héritier... Tout en s’interrogeant au sujet de cette entrevue, elle se changea et se prépara pour avoir une apparence un peu plus soignée que celle d'une voyageuse fatiguée et poussiéreuse. Une fois ceci accomplit, elle ressemblait enfin à une courtisane comme les autres.

Comme prévu, on vint la chercher quelques instants plus tard, et on la mena, à travers le dédale de couloirs, à un des nombreux petits salons que comptaient le palais. Entrant dans la salle, elle eut la surprise d'y trouver un jeune homme, non pas qu'elle ne s'y attendait pas, mais que c'était toujours surprenant de voir à quel point les gens changeaient. La dernière fois qu'elle avait entre-aperçut le prince, c'était juste un adolescent parmi d'autres. Maintenant, c'était donc un jeune homme aux cheveux raides, noirs, qui lui tombaient sur les épaules. Des épaules sculptées, comme le reste de son corps. Ce qui étonna aussi l'elfe, c'était la finesse qu'avaient gardé ses traits, qui devenaient habituellement plus durs avec l'age, et la perfection de son teint qu'il avait conservé.

Entrant dans la pièce, elle s'inclina aussi bas que les règles le voulaient. Elle entendit la porte se refermer derrière elle, et ne put pas voir si le prince la regardait. Comme l'étiquette l'exigeait, elle attendit qu'il lui dise de se redresser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Korsan Jarr'Rac
Prince Humain
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 31/10/2010
Age : 24
Localisation : Royaume des Hommes

MessageSujet: Re: Une rencontre Elfique   Mar 2 Nov - 1:01

Toutes ces affaires d’états, ces problèmes, etc. avait le don de fatiguer Korsan. Il n’avait jamais demandé à devenir fils de Roi. Il ne voulait pas laisser le trône à son frère, d’une part parce que, étant très loyale et ayant un sens aigu de l’honneur, il ne voulait pas décevoir son père qui a misé tant d’espoir en son fils ainé, et d’autres part parce que son frère cadet avait certes l’air d’un crétin finit qui ne réfléchissait pas avant d’agir, mais il avait aussi, et surtout, beaucoup d’ambitions qui pourrait s’avérer menaçant, tant pour les hommes que pour Eludian tout court. Non, il avait des responsabilités liés à son rang dans la famille, il devait l’assumer. C’est sur cette note finale qu’une personne entra dans la salle, et se courba devant lui. Par politesse, il se leva immédiatement. Pendant une seconde, il jugea l’elfe qu’il n’avait aperçu qu’une seule fois il y a longtemps, n’ayant que très peu de souvenir. Il s’aperçut rapidement qu’elle n’avait pas changé quant à elle, pas un signe de vieillesse, rien. Sûrement la grande espérance de vie des Elfes.

Il lui demanda rapidement de se redresser. Alors qu’il l’invitait à s’asseoir, un valet entra dans la pièce, et déposa un plateau remplis de fruits, gâteaux secs, et une carafe de vin sur la table basse. Ce dernier se retira aussitôt le plus silencieusement possible. Le Prince servit deux verres, offrant l’un d’eux à l’ambassadrice. Brisant le silence, il commença :

« Tout d’abord, bienvenu à vous à Kiladrios. C’est un honneur de vous compter parmi nous ici. Je vous prie de bien vouloir excuser l’absence de mon père. Il est occupé avec des affaires internes au Royaume. »

En vérité, même si le Roi était véritablement occupé à cela, il voulait aussi que son fils s’habitue à la diplomatie mais aussi à se confronter à d’autres peuple, tel que maintenant avec les Elfes. Korsan essayait de rester le plus impassible possible face à son invité, comme le lui avait appris sa mère lors de ses nombreux apprentissages. Il prit un gâteau sec dans le plat, par politesse, il attendit que son invité ne commence à manger ou boire pour faire de même.

« Je suis au courant qu’il y a quelques jours, une audience diplomatique avait déjà eu cours en terres elfiques. Que puis-je pour vous désormais ? Je doute que ce soit à nouveau pour discuter d’affaires diplomatiques entre nos deux nations, je me trompe ? »

Le Prince avait été mis au courant d’une fête en Heruben en l’honneur de l’anniversaire de leur Reine. Les Herubens entretenant de bonnes relations avec les Elfes, il en déduit que l’ambassadrice devait être sur le chemin du retour lorsqu’elle avait fait un détour pour venir jusqu’ici.


Dernière édition par Korsan Jarr'Rac le Sam 13 Nov - 21:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lothial Valandil
Ambassadrice Elfique
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 27/09/2010
Age : 24

MessageSujet: Re: Une rencontre Elfique   Mar 2 Nov - 18:05

Le prince invita Lothial à se redresser, et elle se rendit compte qu'il s'était levé lorsqu'elle était entrée. Pendant un instant, rien ne se passa, puis Korsan invita l'elfe à s’asseoir sur un de fauteuils moelleux du salon.
Alors qu'elle s’exécutait, un valet entrait dans la salle, déposait un plateau de mets, et après maintes courbettes, repartait discrètement.
L'ambassadrice prit le verre de vin que l'humain lui tendait et l'écouta parler. Jusque là rien d'exceptionnel, il lui souhaitait la bienvenue et... Et excusait son père. Alors, ce n'était pas prévu? En tous cas, Lothial s'imagina que le jeune prince suivait à la lettre ce qu'on lui avait conseillé de faire, et de dire.

Voyant Korsan hésiter à manger le gâteau qu'il venait de prendre, Lothial but une gorgée de vin, et sourit légèrement pour détendre l’atmosphère. Ce prince n'était peut être encore qu'un débutant, mais elle préférait milles fois Korsan à son petit frère. Au souvenir de l'audience diplomatique qui s'était déroulée la semaine précédente, Lothial se sentit infiniment redevable à Korsan de s'être "occupé d'elle".

En parlant de l'audience diplomatique, voilà qu'il abordait le sujet! En fait, Korsan devait vraiment se demander la raison de sa visite, puisque les discussions diplomatiques étaient terminées, et elle n'avaient en fait pas du tout changé la situation.

-Oui, en effet, je suppose que vous avez lu le rapport de cette audience. Mais ce n'est pas exactement la raison de ma visite.

Après tout, s'était elle dit, elle n'avait pas grand chose à dévoiler, alors elle poursuivit:

-Cela fait longtemps que je ne suis pas venue en terres humaines, et puisque j'ai visité, comme vous le savez sans doutes, les Herubens il y a peu, je poursuit mon voyage ici, pour voir comment a situation évolue. il est toujours plus judicieux de se rendre compte de cela par soi même, même si j'aurais pu facilement déléguer cette tache.

Elle ne jugea pas nécessaire de s’épandre plus sur le sujet. Et ce que l'elfe ne dit pas, c'est qu'elle avait aussi bon espoir, en venant à Kiladrios, de revoir un certain ambassadeur humain.. D'ailleurs, elle pensa que Korsan était au courant, les nouvelles allaient vite.

-D'ailleurs, j'ai été étonnée qu'on ne vous envoie pas vous, plutôt que Marsan, pour vous former à la diplomatie, si je peux en faire la remarque...



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Korsan Jarr'Rac
Prince Humain
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 31/10/2010
Age : 24
Localisation : Royaume des Hommes

MessageSujet: Re: Une rencontre Elfique   Mar 2 Nov - 22:47

Lothial amena le breuvage humain à ses lèvres, bu une gorgée et fit un sourire. Korsan ne s’était jamais rendu chez les Elfes, il ne connaissait rien sur ce peuple à part les quelques informations et gravures que l’on pouvait observer dans les vieux livres d’une bibliothèque. Il ne savait pas s’il y avait de véritables différences entre les vins des différents peuples. Mais il ne voulait pas s’étendre sur le sujet, qui en réalité, ne l’intéressait pas plus qu’un nuage dérivant dans le ciel. Le Prince écouta attentivement l’ambassadrice narrer les faits qui l’ont amené si loin de chez elle. La fête d’anniversaire de la Reine Kiya, Reine des Herubens, pour ensuite faire un détour jusqu’à Kiladrios, quel voyage… Pour observer l’évolution de la situation ? Pour cela, ce n’était pas à la capitale qu’il aurait fallu venir, mais plutôt parcourir les chemins et les routes du Royaume, allant jusqu’aux montagnes au Nord, ou l’Océan au Sud. Korsan prit à son tour la parole lorsqu’elle eut finit d’expliquer la raison de son arrivée :

-Je serais ravie de connaître votre avis sur le peu de ce que vous avez pu voir concernant la situation des Hommes. Si jamais vous voulait voir une personne en particulier ici, n’hésitez pas à en faire la demande.

Le Prince sourit, même si une relation entre les deux ambassadeurs Lothial et Septimus, et qui plus est, une relation Elfe/Homme ne plairait pas forcément à la Cour, cela importait peu pour Korsan, si il devait se préoccuper de la vie de chacun des courtisans présent à la Cour, il serait vite débordé. Il n’ajouta rien sur ce sujet, songeant qu’il avait été assez clair sur cette « invitation ».

-D'ailleurs, j'ai été étonnée qu'on ne vous envoie pas vous, plutôt que Marsan, pour vous former à la diplomatie, si je peux en faire la remarque...

Ah ? Il n’était pas le seul donc à s'être étonné de la décision du Roi à envoyer Marsan se charger d’une telle mission, surtout lorsque l’on connaît sa réputation à tout faire tomber à l’eau lorsqu’il se comporte avec sa véritable nature, c’est-à-dire, un véritable prétentieux et arrogant. D’ailleurs, il était né pratiquement immédiatement dans la richesse et l’autosuffisance que fournit le rang de fils de Roi, alors que Korsan avait pu goûter pendant 7 ans à l’enfance d’une famille « normale ».

-Je ne vais pas vous le cacher, cela ne servira à rien… La décision de Targos m’a profondément étonné, voir un peu choqué sur le coup. Qu’il aurait chargé l’ambassadeur à cette mission tout seul, cela n’aurait rien d’étonnant, c’est sa profession, mais de là à le faire accompagner de Marsan… Il a dû avoir sa part de responsabilité quant au résultat de cette audience ! Je vais vous faire des révélations qui pourraient se révéler dangereuses, tant pour vous, que pour moi, si quelqu'un venait à l'apprendre.

Le Prince se leva d'un coup, l'idée n'était pas de surprendre son invité, non, loin de là, il alla vérifier que la porte était bien fermé, et que personne ne soit là à écouter derrière. Il revint s'asseoir, d'un air calme et plus serein qu'il y a une minute.

Je pense que le Roi m'a écarté des négociations du fait que je voulais à tout prix calmer la situation avec les Herubens, cette histoire a trop longtemps duré, et les Lycans au Nord se font de plus en plus présent, notre nombre ne servirait pas à grand chose, les raids engagés par ces Loups sont trop rapides et prennent par surprise les Hommes, armés ou non, ce qui nous rends vulnérables face à notre "lenteur".

Il savait que sa déclaration pourrait choquer Lothial, mais, étant ambassadrice Elfe, et donc, alliée des Herubens, seule elle était une "allié" digne de confiance. Elle n'irait pas tout dire au Prince Marsan, ce qui risquerait de tout gâcher, et de compromettre l'avenir du peuple Heruben, et indirectement, rompre le serment de protection fait par le peuple Elfique au peuple du Désert.


Dernière édition par Korsan Jarr'Rac le Sam 13 Nov - 22:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lothial Valandil
Ambassadrice Elfique
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 27/09/2010
Age : 24

MessageSujet: Re: Une rencontre Elfique   Ven 12 Nov - 22:10

Alors que Lothial mangeait un peu, Korsan lui avait demandé ce qu'elle pensait de la situation dans son royaume.
Le fait était qu'elle ne savait pas trop quoi répondre à sa question. Soit elle disait franchement ce qu'elle pensait, soit elle éludait la question. Même si c'était risqué, elle choisit la première option. après tout, depuis le début de l'entretien, Korsan s'était montré honnête et simple, et elle avait moins l'impression de parler à un prince héritier qu'à n'importe quel jeune homme humain. Et c'était encore mieux, car si elle pouvait faire adhérer cet homme qui allait bientôt devenir la personne la plus importante d'Eludian à ses idées, ce serait un grand pas vers le futur.
Korsan était souriant, attendant ça réponse, et cela l'encouragea.

-Eh bien, Korsan, pour être honnête, je m'aperçoit que la situation n'a pas vraiment changé. Bien sûr, le pays sort de la situation de crise qu'il a traversé, grâce à la politique d'expansion et de réorganisation radicale de votre père, mais pour ce qui est des minorités, elles ne sont pas vraiment respectées. je dirais même que le fléau de la persécution et de la dénonciation n'a jamais été aussi présent.

Ce qu'il dit ensuite au sujet des Herubens la rassura. Korsan pourrait se révéler un allié de taille, le moment venu. De plus, il avait révélé un "secret" militaire, qui en était plus ou moins un. Si seulement les humains n'avaient pas éradiqué toute forme de magie, à cause d'une peur plus ou moins justifiée, ils pourraient anticipé les raids et mettre le peuple hors de danger.. Si seulement... Et c'était là encore une expression de la sottise humaine.
Elle but un peu pour se donner une contenance.

- Pour tout vous dire, je me demande aussi l'utilité de Marsan sur cette mission, voire le but de cette démarche. Je pensais.. Si je peux me permettre de faire cette supposition...

Ce que Lothial allait dire pourrait très bien la faire expulser toutes affaires cessantes du royaume, ou même la faire tuer, mais elle mit cette question entre les mains du prince.

- Arrive-t il à votre père de vous mettre en compétition, vous et votre frère cadet? Peut être voudrait il vous départager.

Elle cacha son trouble en se tordant les mains, qui devenaient moites. Peut être n'aurait - elle pas du tenter ceci. Mais tout retour en arrière était impossible. Elle attendait donc sa réponse, inquiète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Korsan Jarr'Rac
Prince Humain
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 31/10/2010
Age : 24
Localisation : Royaume des Hommes

MessageSujet: Re: Une rencontre Elfique   Sam 13 Nov - 21:48

La réponse offerte par Lothial ne fut guère étonnante. Quel que soit le sujet de conversation, si un humain est concerné, on lui reprochera irrémédiablement la discrimination et persécution organisées par son peuple. Mais bon, Korsan n’allait pas se montrer agressif ou autre, elle n’avait pas tort. Les fidèles de Baseh ne manquaient pas une occasion de dénoncer des habitants soupçonnés de pratiquer le culte d’Herebia en territoire Humain ou même de les persécutés, les humiliés en publique. Parmi toutes ces dénonciations, certaines devaient être fausses, certains en profitant pour régler leurs conflits d’intérêts. Bref, la situation était loin d’être jolie. Lorsqu’elle en arriva à parler de Marsan et de son utilité, il comprit qu’il n’était pas le seul à penser qu’il n’avait servi, en quelques sortes, à « rien ». Elle s’interrompit quelques secondes, semblant réfléchir pour savoir si elle devait poser la question ou pas. Elle se jeta à l’eau, se tordant les mains à tel point qu’il aurait pu s’inquiéter.

La question étonna profondément le Prince. C’était une question plutôt déplacée, même pour une personne d’un tel rang que celui d’ambassadrice. Il ne réagit pas tout de suite, le regard dans le vide, tourné vers l’assiette où se trouvaient les collations. La supposition de l’Elfe venait d’émettre des doutes chez Korsan. Il n’y avait jamais fait attention auparavant. Mais peut-être que… Peut-être que Torgas essayait véritablement de les départager lui et son frère. Cela explique, d’un seul coup, les différentes missions données par le Roi à ses fils, missions donnant sur des domaines bien précis, diplomatie, comme celle qu’il y a eu quelques jours plus tôt en territoire elfe, politique, etc.
Marsan avait échoué dans sa mission concernant la diplomatie, un point négatif que Korsan ne manquerait surtout pas de rappeler à son père. Par contre, il ne faudrait pas que lui-même échoue en ce moment, même si l’ambassadrice était venue, si on peut dire ainsi, sans invitation, Torgas pourrait tenir compte de cette rencontre comme une sorte de « mission ».
En tous les cas, il avait beau chercher, il ne trouvait aucune mission où il avait été en compétition directe avec Marsan, le Roi se voulait sûrement discret.

Il se rendit compte qu’il avait été « absent » pendant pratiquement une minute, quittant ses pensées, il tourna la tête vers son interlocutrice.

« - Pardonnez-moi…
Comme vous avez été franche lorsque vous m’avez répondu sur la situation du Royaume, ou du moins, vous aviez l’aire franche, je vais vous répondre sans mentir. Maintenant que vous me dîtes que le Roi nous mettrait en compétition, moi et mon frère, je vous réponds que ce n’est pas impossible. Même si cela n’a jamais été direct, certains de ses ordres laissent à penser qu’il essaye de trancher. »


Korsan se demandait pourquoi il parlait de tout cela avec l’ambassadrice, beaucoup d’information ne la regardait pas. D’ailleurs, il n’avait pas été obligé de répondre. Il espérait de tout cœur qu’elle saura se faire discrète, histoire que Marsan n’utilise pas toute cette affaire contre lui.

« - Je voudrais que toute cette conversation ne sorte pas d’ici, si vous voyez ce que je veux dire.
Aussi, j’aimerais savoir quelle position le peuple des Elfes serait susceptible de prendre lorsque le Roi laissera le trône à son descendant, en l’occurrence, moi.


Il avait placé cette certitude pour ne pas faire douter son interlocutrice, mais s’il savait très bien que Marsan ne resterait pas les bras ballants, sans rien faire, pendant que lui prendrait la tête du Royaume.

Mais aussi, c’est une hypothèse tout à fait farfelue, mais je voudrais connaitre également vos positions, vous et votre peuple, si le Prince Marsan venait à hériter au trône. »

Encore et toujours la conversation revenait à Marsan, ce n’était pas possible. Il laissait sa marque dans les esprits de tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lothial Valandil
Ambassadrice Elfique
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 27/09/2010
Age : 24

MessageSujet: Re: Une rencontre Elfique   Sam 13 Nov - 23:49

Pendant un certain temps, Le prince n'avait eu aucune réaction. Lothial s’était imaginé les pires scénarios. Quelle ambassadrice faisait-elle donc? En tous cas, si Korsan lui répondait, ce serait qu'elle s'était fait un allié à la Cour Humaine, et pas n'importe lequel.
Lothial finit son verre pour se redonner un peu de courage.
Korsan semblait absent. La question avait apparemment touché un point sensible, et Lothial s'en satisfaisait. Il dut s'en rendre compte puisqu'il répondit finalement, après un instant qui sembla interminable à l'elfe.
Comme elle le supposait, sa question l'avait fait réfléchir. Et c'était le but recherché.

Suite à ses paroles concernant Marsan et l'éventuelle succession, l'elfe choisit encore une fois de répondre sans détours. Mais avant, elle le rassura.

Rassurez vous, ceci restera entre nous, Korsan.

Puis, elle poursuivit:

Je vais vous répondre encore une fois très directement, n'allez pas croire que c'est une habitude...
Tout d'abord, je pense qu'il est évident que Marsan ne vous laissera pas vous asseoir tranquillement sur le trône sans rien faire. Ses ambitions sont trop grandes. Cependant, même s'il est probable qu'une partie de l'armée soit avec lui, ce qui est le vrai danger. Le peuple sera avec vous, car ce dont votre royaume a besoin, ce n'est pas une nouvelle ère de guerres et de sang. Il est probable que les humains régneront un jour sur Eludian, mais l'équilibre doit être maintenu aussi longtemps possible. Votre Royaume doit avant tout se développer.
A vous de tourner cela à votre avantage.
Je pense que vous le ferez, nous pouvons alors parler de votre règne personnel.


Lothial savait que ces mots allaient faire leur effet à son interlocuteur, et continua, sourire en coin.

Vous avez l'air d'aspirer autant que le peuple à la paix et la sérénité du royaume. Sur ce point, mon peuple ne peut que vous soutenir. Nous parlons du futur, Korsan, mais Eludian dépendra bientôt de vous. Je crois que tout un monde s'écrouleras si votre frère parvenait au pouvoir. C'est pourquoi vous devrez aussi vite que possible donner un fils aîné à votre lignée. il serait même envisageable qu'une alliance de ce coté là ait lieu avec les elfes, car il me semble que vous n'ayez pas encore de promise. Cela resserrerait les liens entre nos deux peuples.

Encore un sujet délicat à aborder avec ce jeune homme... Il n'était vraiment pas gâté par sa naissance. L'elfe imaginait le poids qui devait peser en permanence sur ses épaules.

Enfin, si vous faillissiez aux devoirs que les Dieux vous ont attribués, et que Marsan accédait au pouvoir, je pense qu'il n'est même pas la peine de parler de diplomatie entre nos peuples. Car Marsan veut la conquête, et que les elfes ne la lui laisseront pas.
Je sais que tout repose sur vous, désormais. et j’espère que vous répondrez aux attentes. Nous l’espérons tous.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Korsan Jarr'Rac
Prince Humain
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 31/10/2010
Age : 24
Localisation : Royaume des Hommes

MessageSujet: Re: Une rencontre Elfique   Sam 20 Nov - 18:18

Une fois de plus la réponse de l’elfe était claire et allait droit au but. L’avantage était que cela évitait toute confusion. Les informations que l’ambassadrice lui confia ne le surpris pas vraiment, surtout celle concernant son frère. En effet, il était somme tout évident que les elfes ne pactiseraient jamais avec ce genre d’individu. Non pas que le peuple elfiques n’aimait pas les humains, mais qu’ils sont en quelques sortes les représentants de l’équilibre en Eludian.
Après une rapide présentation de l’avenir d’Eludian et plus particulièrement du Royaume des Hommes, Lothial définissait la position de son peuple selon que ce soit Marsan ou Korsan qui accède au trône.

« -Oui, c’est vrai. Les hommes n’ont pas besoin à nouveau de voir du sang couler. Même si cela fait maintenant une dizaine d’année que Baseh ait disparu, les cœurs de tous ceux qui étaient en âge de comprendre à cette époque sont toujours blessés et meurtris par cette disparition. Une nouvelle ère de guerre finirait de plonger le Royaume dans le chaos. »

Mais, il fut en partie rassuré, non seulement elle partageait son même point de vue concernant l’avenir du royaume des hommes, mais elle venait également de faire une proposition d’une haute importance. Du moins, une proposition assez explicite malgré le fait qu'elle ne soit pas révélée directement.

« -En effet, je n’ai aucune promise. Mais permettez-moi de vous demander : pourquoi avoir refusé une alliance avec notre Royaume lors de l’audience diplomatique pour ensuite proposer un mariage entre un humain de la Cour et une promise Elfe ? Car cela entrainerait, sauf si j’ai malheureusement mal cerné votre réponse, une alliance entre les deux peuples. »


Alors que Lothial continuait à s’expliquer, Korsan eu une courte pensée. S’il n’était pas à la hauteur de toutes les attentes qu’on lui confiait ? S’il les décevait ? S’il échouait ? Qu’adviendrait-il ? Il aurait aimé se trouver à des milliers de kilomètres de là, allant parfois même à penser que fils de Lycans aurait été beaucoup mieux que fils de Roi. Mais il chassa rapidement cette pensée inutile. Il ne devait pas perdre de temps avec de telles réflexions, il ne fallait pas paraitre faible. Lothial l’avait confirmé elle-même, le peuple se rangerait de son côté, si il paraissait faible aux yeux du Monde, le peuple se rangerait du côté de la Sécurité : vers Marsan et l’armée, donc, totalement inacceptable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lothial Valandil
Ambassadrice Elfique
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 27/09/2010
Age : 24

MessageSujet: Re: Une rencontre Elfique   Lun 29 Nov - 21:10

Le jeune homme paraissait perdu dans ses pensées, et plus généralement dans sa fonction, dans les attentes qui pesaient sur lui. Il était aisé de comprendre le stress qu'il devait ressentir, après que l'elfe lui ait rappelé tout ce qu'on attendait de lui, tous les efforts qu'il devrait faire et le courage qu'il devrait avoir.

L'éclaircissement que Korsan demandait par rapport à ces histoires d'alliances paraissaient totalement légitimes. Il était encore inexpérimenté en la matière, et toutes ces histoires pouvaient sembler saugrenues.

- Je vous répondrais que les elfes ont refusé une alliance avec votre Royaume il y a peu, mais cela va plus loin que cela. Ils ont avant tout refusé une alliance avec le Roi votre père, avec tout le respect qui lui est dû, et avec Marsan, son éventuel successeur.
L'alliance que je propose, ou du moins le rapprochement, est plus personnel. Bien sûr, il lierais votre famille, mais il lierais plus étroitement nos peuple dans le cas ou vous prendriez la succession, et on pourrait alors vraiment qualifier cela d'alliance.
Vous me suivez? Je vous propose une alliance, Korsan, et en tous cas, mon appui personnel vous est acquis.


Lothial sonda le regard de son interlocuteur, mais ne sut l’interpréter correctement. Il semblait surtout désorienté par tout ce qui lui tombait dessus en si peut de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Korsan Jarr'Rac
Prince Humain
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 31/10/2010
Age : 24
Localisation : Royaume des Hommes

MessageSujet: Re: Une rencontre Elfique   Dim 12 Déc - 14:38

Les éclaircissement apportés par l'Elfe sont tout à fait logique. Le refus de l'alliance n'était pas vraiment en rapport avec son royaume, mais plutôt avec les personnes qui le gouvernait. Le soutien personnel de Lothial pourrait être d'une véritable aide, en plus, une Elfe proposer à un humain une alliance est assez rare vu les tensions qui les ont séparés pendant de long moment.

Il lui semblait que son interlocutrice essayait de le sonder, comme si elle voulait s'assurer de quelque chose.

«-Donc, vous voulez en réalité créer un lien étroit entre les deux peuples par le biais de ce rapprochement, sur ce point, c'est tout à fait logique et compréhensible. Si je prends la succession du Royaume, comme il se doit, cet accord deviendra alliance. Là, je n'ai rien à redire une nouvelle fois. Ce qui m'inquiète plutôt, c'est la faisabilité d'une telle manœuvre, mon père jugerait impensable qu'un tel lien soit tissé entre la famille royal et les elfes, certes, il souhaitait avoir une alliance avec le peuple Elfe, mais rien ne l'aurait obliger à engager la famille Royale... »

Korsan réfléchit très rapidement à une seconde hypothèse...

«-Sauf si vous parliez plutôt d'un accord plus... officieux, plus secret?»

Cette hypothèse semblait beaucoup plus censée. Mais il ne pouvait s'empêcher de demander des informations supplémentaires pour s'assurer de bien comprendre tout les concepts que Lothial lui présentait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une rencontre Elfique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une rencontre Elfique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'elfique comme elle est parlait
» Lanterne elfique
» [WIP] Terrain de jeu elfique/naturel
» Tour elfique
» elnaith et garde elfique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terre d'Eludian :: Eludian :: En terres Humaines :: Kiladrios :: Palais Royal :: Salles publiques-
Sauter vers: